POST COVID ET LE REIKI

Le 15 Mars 2020, Pandémie COVID dans le monde.

Deux années sont passées et aujourd'hui, les consignes sanitaires modifiées avec un retrait du pass sanitaire.

Exprimer ici ma parole de thérapeute et formatrice en Reiki m'est nécessaire.

Ayant vécu plusieurs changements pendant cette période, d'un cabinet partagé aux espaces santé de la seyne sur mer à la cocréation du centre ALTER EGO de médecines douces dans la Zone des Playes.

Ouverture en Janvier 2021 avec une équipe engagée. Oui, nous l'avons fait !

Tous ceux ayant osé pousser la porte d'ALTER EGO avaient besoin de cet espace de bienveillance.


Dans mon bureau de thérapeute Reiki, certains ont été ceux touchés par la perte d'un proche pendant cette période. Mais, n'ayant pu l'accompagner, leur coeur était triste.

Mes soins Reiki les ont aidé à accepter cette situation et a exprimé par un rituel personnel

leur aurevoir à cet être, cette âme.

Certains, secoués car ils ont respecté la consigne sanitaire et ont été vaccinés contre leur

gré, ceux ayant perdu leur travail.

Et ceux, pour qui ce temps confiné a fait émerger d'autres besoins, ont voulu découvrir les soins Reiki.

Tous ont ressenti ce besoin d'être écouté, ressourcé et éveillé.

Le reiki est un langage énergétique. J'utilise la vibration et la connexion pour soulager, réconcilier toutes les parties de soi et ressentir la sérénité. Les formations en Reiki éveillent aussi aux lois universelles.


Aujourd'hui, post covid est un autre temps où avant n'a plus de place, il est devenu mémoire,

histoire ou peur. Et autour, en Europe, et ailleurs dans le monde, d'autres drames de guerre ravagent des êtres, des familles ...

Lors de certaines séances de Reiki, les consultants laissent émerger des peurs ancestrales, transgénérationnelles en lien avec ces évènements.

Par ailleurs, d'autres guerres ont laissé une empreinte jusqu'à la troisième génération.

Tout est vibration dans nos cellules et une action ici rejaillit au bout du monde. "L'effet papillon", "la physique quantique". Nous pouvons nommer cet état de différentes mots.

En tout cas, les ressentis sont réels, un mal être, une sensation de manque, de doute. Nos corps, nos cellules gardent la mémoire jusqu'à ce qu'un travail de conscience soit mis en place. Il est venu le temps de se réconcilier à l'intérieur de soi.

Chacun dans sa singularité ressent ses mémoires, ses émotions, ses sentiments.

Le corps vibre et traduit tous ses blocages, ses tensions.

Il est précieux aujourd'hui et tout au long de sa vie de pouvoir s'épancher, partager, mettre en mots et surtout, surtout, se comprendre, se réparer pour vivre, et vivre dans un collectif avec dignité sans trahir la mémoire.


Comprendre que l'autre porte ces blessures, ses souffrances, le reconnaître dans sa différence, son individualité pour l'accompagner à être lui même sans avoir à se justifier.

L'altérité, une des valeurs d'ALTER EGO

27 vues0 commentaire